Les mystères du dernier voyage de Franklin

Bienvenue

En 1845, les navires HMS Erebus et HMS Terror ont quitté l’Angleterre sous le commandement de sir John Franklin. Leur mission : explorer l’Arctique canadien à la recherche du passage du Nord-Ouest, une route moins coûteuse et plus sécuritaire pour se rendre en Chine y faire le commerce des biens, dont la soie et les épices. La mission avait aussi une composante scientifique : acquérir une meilleure compréhension du magnétisme terrestre pendant que les explorateurs se trouveraient près du pôle nord magnétique de la Terre. Nous ne savons pas s’ils ont réussi. Les deux navires et les 129 membres d’équipage ont disparu dans l’Arctique canadien. Personne n’est revenu. Le mystère Franklin : vivre et mourir en Arctique vous aide à en trouver les raisons, en fournissant les éléments de preuve historiques qui nous restent de ces terribles évènements.

La disparition de l’expédition Franklin a immédiatement déclenché des recherches sans précédent dans l’histoire. Trente-deux expéditions britanniques et américaines ont participé aux recherches pour retrouver Franklin entre 1847 et 1859. Lorsque des détails macabres sur la fin prématurée de l’expédition ont commencé à apparaître à la suite de ces opérations de sauvetage, la curiosité de la population s’est changée en horreur. Depuis 160 ans, de nombreuses personnes à travers le monde ont étudié les éléments de preuve et ont réfléchi au destin des hommes de Franklin et à ce qui est arrivé aux deux navires. Et ce n’est pas fini. En 2010, le gouvernement du Canada a lancé de nouvelles recherches utilisant les dernières technologies d’exploration subaquatique pour retrouver les navires perdus, l’Erebus et le Terror. En 2014, l’expédition de Parcs Canada a réussi à trouver l’épave du HMS Erebus au fond de l’océan dans le golfe de la Reine-Maud. Cette nouvelle extraordinaire ravive l’espoir de trouver des réponses aux nombreuses questions sur l’expédition dans les prochaines années. Pour en savoir plus sur ces recherches, consultez Le mystère se poursuit de de site.

Et ce n’est pas terminé. Il y a d’autres mystères à résoudre. Comment la mission scientifique la mieux équipée par la nation industrielle la plus avancée au monde – et la troisième expédition de Franklin en Arctique – a-t-elle pu échouer? Les Inuits, dont plusieurs se trouvaient à proximité de la route suivie par les malheureux voyageurs, prospéraient dans le même environnement arctique, et ce, depuis des milliers d’années. Le mystère Franklin : vivre et mourir en Arctique ouvre une fenêtre sur la vie inuite, vous donnant l’occasion d’explorer non seulement les environnements où ont péri les membres de l’expédition Franklin, mais de tenter de comprendre comment et pourquoi les Inuits ont réussi à y vivre avec tant de succès depuis si longtemps.

Le mystère Franklin : vivre et mourir en Arctique vous invite à explorer les preuves historiques sur ces évènements tragiques et à tirer vos propres conclusions sur ce qui est arrivé et pourquoi c’est arrivé. Vous trouverez ici des centaines d’éléments de preuve qui nous restent du passé et qui ont été reproduits dans des lettres, des journaux intimes, des mémoires, des dessins, des peintures et des cartes géographiques. Vous trouverez aussi de nouvelles preuves scientifiques allant de données provenant de sous-marins aux preuves médicolégales trouvées sur les dépouilles sans oublier la remarquable découverte de l’épave du HMS Erebus en septembre 2014. Vous aurez aussi accès à des preuves transmises oralement de génération en génération par les Inuits depuis le dix-neuvième siècle. Quel rôle les témoignages des Inuits ont-ils joué dans la découverte des dépouilles des membres de l’expédition? Comment leur connaissance intime de l’environnement arctique a-t-elle aidé les chercheurs? Se pourrait-il qu’ils aient rencontré les hommes de Franklin avant leur mort?

Sunken ship