Email not displaying correctly? View it in your browser.

GUMICH Gazette

Great Unsolved Mysteries in Canadian History:
News for Educators
May 2011
Volume 1, Issue 2

Version française

Happy Spring!

Greetings from the team at the Great Unsolved Mysteries in Canadian History (GUMICH) project, based at the University of Victoria. Welcome to the second edition of the new GUMICH Gazette, a thrice-yearly newsletter to help keep educators up to date on news and tips for teaching with historical mysteries.

Spring Contest:
Free Canadian Mysteries T-Shirts

Awesome T-shirts!

The first dozen people to contact us will receive a free GUMICH t-shirt (bilingual). Just send a message to feedback@canadianmysteries.ca with the subject heading “t-shirt,” and tell us what improvement or new feature you would like to see on the GUMICH website. Be sure to specify your size (Small, Medium, Large or Extra Large) in case you’re one of the lucky winners!

Resources for Aboriginal History Month in June

Skookum Jim

If you’re going to be studying Aboriginal History Month be sure to check out the following mysteries in which aboriginal peoples were key figures:

1. We Do Not Know His Name: Klatsassin & the Chilcotin War
As dawn broke on April 30, 1864, some 25 Tsilhgot’in men surprised the sleeping camp of a crew building a road to the Cariboo gold mines, killing fourteen. Was this war?

2. Who Killed William Robinson? Race, Justice & Settling the Land
When three Black men were murdered in the space of eighteen months around 1868 on bucolic Salt Spring Island in B.C., alarm bells went off. An aboriginal man was hanged, but was he guilty?

3. Who Discovered Klondike Gold?
For a century, controversy has swirled around the question of who deserves credit for the discovery that set off the greatest gold rush in the history of the world. Three of the contenders (including Skookum Jim shown above) were aboriginal. You be the judge!

Teaching Tools: Teachers’ Guides

Student raising his hand

Did you know that we have a free guide available for each of the mysteries? The guides include background materials, activity sheets and detailed lesson plans for one or more grade-specific units for elementary or secondary students. Some suggestions are relevant for college and university classes. Just fill in our online registration form available by clicking on Teachers’ Guides and download the guides in PDF format.

Featured Source

From the mystery Where is Vinland?

3-D Reconstructions of Norse Artifacts

Butternut burl

Where did Europe first meet America? If you’re looking for a fun way to involve your students in solving one of the most intriguing mysteries in world history, you can have them investigate some important artefacts online. Just visit this page to enter the Digital Gallery. Your students will be able to examine, and rotate, some Viking artifacts scanned in three dimension by Arius 3D. The website page also includes a video of the scanning process as well as a Heritage Minute video filmed at L’Anse aux Meadows National Historic Site.

Featured Image

Photograph of Ada Maria Mills Redpath (seated at left) and family, from the collection of Amy Linda Redpath. This is a rare family picture of women belonging to Montreal’s famous Redpath family. Who killed Ada Redpath and her son in their mansion in 1901?

Photograph of Ada Maria Mills Redpath (seated at left) and family, from the collection of Amy Linda Redpath

Learn more about The Redpath Mansion Mystery.

Partner News:
Concordia Joins the GUMICH Nation

Concordia University in Montreal has been an active partner in the Canadian Mysteries project since July 2009, when co-director Peter Gossage joined the Department of History. The partnership was formalized early in 2010, when Dean Brian Lewis of the Faculty of Arts and Science and Louise Dandurand, Vice President for Research and Graduate Studies, pledged continuing financial support from the university as part a five-year sponsorship agreement with our project. Concordia also hosted the annual Congress of the Humanities and Social Sciences in May and June, 2010. This gave the local GUMICH team the opportunity to organize a session of the Canadian Historical Association around the theme, Storytelling and History Education on the Internet: Great Unsolved Mysteries in Quebec and Acadian History. The session featured papers from Gossage, Caroline-Isabelle Caron, and four members of the development team for the Redpath Mansion Mystery: Annmarie Adams, Valerie Minnett, Mary Anne Poutanen, and David Theodore. That and the GUMICH-sponsored barbecue at the Adams-Gossage residence were among the real highlights of the conference!

Concordia's Ronald Rudin in Acadia
Photo from Concordia History Department website

The fit between GUMICH and Concordia is a natural one. Concordia takes pride in its reputation as the Quebec university with the highest profile in public history and the strongest commitment to the innovative use of digital media in historical work. The Department houses the Concordia Centre for Oral History and Digital Storytelling, a one-of-a-kind research and teaching facility dedicated to oral history. It offers Canada's only undergraduate honours degree in Public History, encouraging students to explore various ways in which historical consciousness is manifested in the public realm, especially through museums, film, monuments, commemorative events, and websites. And it is home to two prestigious Canada Research Chairs, one in Public History and another in Post-Conflict Memory, Ethnography & Museology, held by Steven High and Erica Lehrer respectively. As home to the Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies, Concordia also has a particularly strong interest in issues related to human rights around the world, especially the prevention and prosecution of genocide and other crimes against humanity.

Recently, Concordia historians have pursued a number of scholarly and creative projects that resonate with the GUMICH principles of active learning and the creative use of digital media. In 2010, for example, Ronald Rudin released Remembering a Memory/Mémoire d'un souvenir, a documentary film that deals with the Celtic Cross on Grosse-Île and explores how memories of the past — stretching back to the Irish potato famine of the 1840s — have shifted over the past century. This project, carried out in collaboration with Robert McMahon of the Royal Ontario Museum, can serve history teachers as an intriguing counterpoint to our own Irish immigration and memory website, Heaven and Hell on Earth: The Massacre of the 'Black' Donnellys. Dr. Rudin's most recent book, Remembering and Forgetting in Acadie: A Historian's Journey through Public Memory (University of Toronto Press, 2009) and the associated website also reflect his continuing interest in the connections between history and the larger public. This work — winner of the 2010 book award of the National Council of Public History — focuses on a series of Acadian commemorative events that took place in 2004-05, a subject that he has also presented in the documentary film Life After Île Ste-Croix, made in conjunction with Leo Aristimuño and distributed by the National Film Board of Canada. It is a happy coincidence that these resources now provide users of another GUMICH site, Jerome: The Mystery Man of Baie Sainte-Marie, with some excellent opportunities for further Acadian explorations.

Champlain's map of Île Ste-Croix,, from Ronald Rudin's Remembering Acadie website, http://rememberingacadie.concordia.ca/page/20

Concordia graduate students are an active, engaged, and creative group. Many of them are exploring topics in Canadian public history, often using the oral-history approach that is practiced with skill and intelligence by several faculty members, including Steven High and Barbara Lorenzkowski. "The Stories People Tell Matter," is the motto of the Concordia Oral History Research Laboratory; and it is one that permeates the culture of the department. Recently, Concordia's graduate history students, led by Emily MacLeod and Ruxandra Petrinca, organized their sixteenth annual History in the Making conference the The Immigrant Experience: The History of Communities in Transition. The organizers invited papers "dealing with life stories of the immigrant/emigrant experience, transnational identities, the role of class, race, and ethnicity in Diaspora communities, issues relating to commemoration and remembrance, the material and intangible culture that developed through these exchanges." They also took an interest in "the role of new media and communications (be they oral, written, visual, or digital) in the collection, distribution, and exhibition in the telling of these histories." (See conference details, including the call for papers, at http://himconference.ca.) The event was a resounding success, drawing graduate students from across Canada and the United States and featuring keynote addresses from the noted historians of immigration, ethnicity, and the diasporic experience Joe Lee (New York University) and Frances Swyripa (University of Alberta).

Poster for HIM 16, the 16th annual History in the Making conference, organized by gradute students in the History Department at Concordia University.

For more information about the many exciting historical projects and programs underway at Concordia, go directly to the History Department's website at http://history.concordia.ca. For general information about the university, go to www.concordia.ca

GUMICH co-director Peter Gossage joined the Concordia History Department in July, 2009.

GUMICH co-director Peter Gossage joined the Concordia History Department in July, 2009.

Cliquez pour afficher ce courriel dans votre navigateur.

La Gazette des Grands Mystères

Les Grands Mystères de l’histoire canadienne :
des nouvelles pour les enseignants
Mai 2011
Volume 1, numéro 2

English version

Enfin le printemps!

Salutations de l’équipe des Grands Mystères de l’histoire canadienne (Grands Mystères), dont les bureaux sont situés à l’Université de Victoria. Voici le second numéro de La Gazette, un bulletin publié trois fois par année et dans lequel les enseignants trouvent les plus récentes nouvelles sur les Grands Mystères ainsi que des conseils sur l’utilisation des mystères dans l’enseignement de l’histoire.

Un concours pour célébrer le printemps :
Gratuit! Des tee-shirts des Grands Mystères

Les douze premières personnes qui nous contacteront recevront un tee-shirt bilingue des Grands Mystères. Envoyez-nous un courriel, inscrivez « tee-shirt » dans la section « Objet » et faites-nous une ou plusieurs suggestions pour améliorer le site des Grands Mystères ou y apporter de nouveaux éléments. N’oubliez pas de spécifier la taille désirée pour le tee-shirt (P/S, M, L, XL) au cas où vous seriez l’un des heureux gagnants.

Des ressources pour le Mois de l’histoire autochtone en juin

Skookum Jim

Si vous avez l’intention d’inclure le Mois de l’histoire autochtone à votre programme, nous avons des mystères autochtones à vous proposer :

1. Personne ne connaît son nom : Klatsassin et la guerre de Chilcotin
À l’aube du 30 avril 1864, quelque 25 Tsilhqot’in surprennent dans leur sommeil une équipe de constructeurs d’une route menant aux mines aurifères de Cariboo. Ils tuent 14 hommes. Était-ce une déclaration de guerre?

2. Qui a tué William Robinson? La race, la justice et la colonisation
Lorsque, vers 1868, trois Noirs sont tués en l’espace de 18 mois sur l’île bucolique de Salt Spring Island en C.-B., l’alarme est déclenchée. Un Autochtone sera pendu, mais était-il coupable?

3. Qui a découvert l’or du Klondike?
Depuis plus d’un siècle, la controverse fait rage autour d’une question : à qui revient le crédit de la découverte de ce qui allait lancer la plus importante ruée vers l’or de toute l’histoire. Trois des aspirants (dont Skookum Jim montré plus haut) étaient des Autochtones. À vous de juger!

Nos CyberMystères faciliteront l’utilisation des mystères dans la classe. Pour y avoir accès, vous n’avez qu’à cliquer ici.

Outils d’enseignement : Guides pédagogiques

Saviez-vous qu’il existe un guide pédagogique gratuit pour chacun des mystères? Ces guides comprennent des éléments contextuels, des feuilles d’activités et des plans de leçons détaillés pour une ou plusieurs unités d’enseignement pour les niveaux primaire et secondaire. Quelques suggestions s’appliquent aux classes de niveaux collégial et universitaire. Pour vous inscrire, cliquez sur Guides pédagogiques, remplissez le formulaire et téléchargez un ou plusieurs guides en format PDF.

La source de La Gazette

Du mystère Où est Vinland?

Reconstruction 3D d’artefacts scandinaves

Nœud de noyer cendré

À quel endroit s’est produite la première rencontre entre l’Europe et l’Amérique? Si vous cherchez une façon ludique d’impliquer vos élèves dans la résolution d’un des mystères les plus intrigants de l’histoire mondiale, vous pourriez leur proposer d’examiner certains artefacts en ligne. Allez à la section multimédia du site pour visiter notre galerie numérique. Vos élèves pourront examiner sous toutes leurs facettes des artefacts vikings numérisés en trois dimensions par Arius 3D. Le site inclut aussi une vidéo démontrant le processus de numérisation et une « Minute d’histoire sur les Vikings » filmée au Lieu historique national de L’Anse aux Meadows.

L’illustration de La Gazette

Une photographie d’Ada Maria Mills Redpath (assise à gauche) et de sa famille, tirée de la collection d’Amy Linda Redpath. C’est une des rares photos montrant les femmes de la célèbre famille montréalaise, les Redpath. Qui a tué Ada Redpath et son fils dans leur maison familiale en 1901?

Pour en apprendre plus sur Le mystère de la Maison Redpath.

Des nouvelles de nos partenaires

Concordia se joint aux Grands Mystères

Le Département d’histoire de l’Université Concordia est situé au 10e étage du pavillon de la Bibliothèque McConnell au campus du centre-ville. Cette photo est tirée du site web de l’Université Concordia.

L’Université Concordia à Montréal est devenue un partenaire actif des Grands Mystères en juillet 2009 lorsqu’un de ses trois codirecteurs, Peter Gossage, s’est joint au Département d’histoire. Le partenariat a été officialisé au début de 2010 avec la signature par le doyen de la Faculté des arts et des sciences, Brian Lewis, et la vice-présidente à la recherche et aux cycles supérieurs, Louise Dandurant, d’un engagement assurant aux Grands Mystères un appui financier continu pour une durée de cinq ans. Concordia a également été l’hôte du Congrès des sciences humaines en mai et juin 2010, donnant l’occasion à l’équipe locale des Grands Mystères d’organiser une session de la réunion annuelle de la Société historique du Canada : L’art de conter et histoire éducative sur Internet : Les grands mystères de l’histoire québécoise et acadienne. Des communications ont été données par Peter Gossage, Caroline-Isabelle Caron et quatre membres de l’équipe de conception du Mystère de la Maison Redpath, soit Annmarie Adams, Valerie Minnett, Mary Anne Poutanen et David Theodore. Les évènements marquants de cette conférence ont été sans contredit la session pour la SHC et le barbecue des Grands Mystères à la résidence Adams-Gossage!

L’alliance entre les Grands Mystères et Concordia est naturelle. En effet, Concordia se démarque parmi les universités québécoises par l’excellence de son programme en histoire appliquée et par son très haut niveau d’engagement envers l’utilisation innovante des médias numériques dans le travail des historiens. Le Département abrite le Centre d’histoire orale et de récits numérisés, un centre de recherche et d’enseignement unique en son genre, dédié à l’histoire orale. Il offre le seul diplôme de premier cycle au Canada avec une spécialisation en histoire appliquée qui permet d’explorer les différentes façons dont la conscience historique se manifeste dans la sphère publique, en particulier dans les musées, les films, les monuments, les évènements commémoratifs et les sites web (storytelling.concordia.ca). Elle abrite aussi deux prestigieuses chaires de recherche du Canada : la première en histoire appliquée et la seconde sur la remémoration postconflit, l’ethnographie et la muséologie, dont sont titulaires, respectivement, Steven High et Erica Lehrer. Concordia est également la résidence de l’Institut montréalais d’études sur le génocide et les droits de la personne, confirmant ainsi son vif intérêt pour les enjeux reliés aux droits de la personne dans le monde, en particulier la prévention de génocides et autres crimes contre l’humanité ainsi que la poursuite des responsables de ces crimes.

Le professeur Ronald Rudin, de Concordia, en Acadie
Photo tirée du site web du Département d’histoire de Concordia

Les historiens de Concordia ont récemment mené certains projets scientifiques et créatifs qui font écho aux principes pédagogiques des Grands Mystères sur l’apprentissage actif et l’utilisation créative des médias numériques. En 2010, par exemple, Ronald Rudin a réalisé le documentaire Remembering a Memory/Mémoire d’un souvenir sur la croix celtique de Grosse-Île, qui explore la façon dont les mémoires du passé, remontant à la Grande Famine irlandaise des années 1840, se sont modifiées au cours du siècle dernier. Ce projet, mené en collaboration avec Robert McMahon du Musée royal de l’Ontario, offre un contrepoint fascinant au site web des Grands Mystères sur l’immigration irlandaise et la mémoire, Le ciel et l’enfer sur la Terre : le massacre des « Black » Donnely. Quant au plus récent livre du professeur Rudin, Remembering and Forgetting in Acadie: A Historian’s Journey through Public Memory (University of Toronto Press, 2009), et au site web qui l’accompagne, ils témoignent de l’intérêt soutenu du chercheur pour les relations entre l’histoire et la population. Prix du livre 2010 du National Council of Public History, le livre examine une série d’évènements commémoratifs tenus en Acadie en 2004-2005, un sujet qui a aussi fait l’objet d’un documentaire, Life After Île Ste-Croix, réalisé par Leo Aristimuño et distribué par l’Office national du film du Canada. Heureuse coïncidence, les utilisateurs des Grands Mystères peuvent continuer l’exploration de l’histoire acadienne, cette fois en découvrant le mystère de Jérôme : l’inconnu de la Baie Sainte-Marie.

L’Île Ste-Croix, carte de Champlain, tirée du site web de Ronald Rudin, Remembering Acadie, http://rememberingacadie.concordia.ca/page/20

Pour leur part, les étudiants des cycles supérieurs de Concordia forment un groupe actif, engagé et créatif. Plusieurs d’entre eux explorent des sujets reliés à l’histoire appliquée au Canada, utilisant fréquemment une approche de l’histoire orale qui est employée avec compétence et intelligence par plusieurs membres du corps professoral, dont Steven High et Barbara Lorenzkowski. La devise du laboratoire d’histoire orale de Concordia, The Stories People Tell Matter, imprègne la culture départementale. Récemment, des étudiants des cycles supérieurs de Concordia, avec en tête Emily MacLeod et Ruxandra Petrinca, ont organisé la 16e conférence annuelle History in the Making sous le thème The Immigrant Experience: The History of Communities in Transition. Les organisatrices ont sollicité des communications examinant les histoires vécues en lien avec l’expérience immigrante/émigrante; les identités transnationales; le rôle des classes, de la race et de l’ethnicité dans les communautés diasporiques; les questions reliées à la commémoration et à la mémoire; ainsi que les cultures matérielle et intangible découlant de ces échanges. L’appel de communications visait aussi le rôle des nouveaux médias et des communications (orales, visuelles ou numériques) dans la collecte, la distribution et l’exposition de ces récits (voir les détails de la conférence, dont l’appel de communications). L’évènement a remporté un vif succès, attirant des étudiants des cycles supérieurs du Canada et des États-Unis. Les participants ont eu l’occasion d’entendre les conférences de Joe Lee (New York University) et Frances Swyripa (University of Alberta), des historiens spécialisés dans les questions d’immigration, d’ethnicité et d’expérience diasporique.

Affiche de HIM16, la 16e conférence annuelle de History in the Making, organisée par des étudiantes des cycles supérieurs du Département d’histoire de l’Université Concordia

Pour plus de renseignements sur les passionnants projets en cours au Département d’histoire de l’Université Concordia ainsi que sur les programmes d’histoire, visitez le site web du Département.

Pour des renseignements sur l’Université Concordia, visitez le site web de l’Université.

Peter Gossage, codirecteur des Grands Mystères, s’est joint au Département d’histoire de l’Université Concordia en juillet 2009.

Pour nous joindre :

admin@canadianmysteries.ca