Lettres

Les lettres auxquelles vous avez accès grâce à ce site appartiennent à différents types de correspondance personnelle. Certaines étaient échangées entre les membres d’une famille et entre amis, d’autres étaient des lettres d’affaires, d’autres encore étaient échangées entre des personnes qui ne se connaissaient pas, mais qui voulaient partager de l’information à des fins personnelles ou professionnelles. Chacun de ces types de lettres contribue à sa façon à notre compréhension de l’affaire. Chaque lettre peut nous aider à comprendre la relation entre l’auteur et le destinataire de la lettre, en plus de nous révéler des détails aussi variés que les compétences linguistiques et la langue populaire de l’époque, la façon de pensée et les préceptes moraux et les préoccupations de l’auteur. Souvent, les seuls documents créés par les personnes directement concernées sont des lettres; c’est pourquoi elles sont d’une valeur inestimable, car elles nous révèlent ce que les auteurs pensaient au moment où ils les ont écrites.

Avant l’invention du téléphone et des moyens de communication électroniques tels que les courriels, c’est principalement par lettres que l’on communique. Une lettre peut en dire long sur un individu. Les fautes d’orthographe, par exemple, sont chose courante dans les lettres écrites par des gens peu instruits.

Presque toutes les lettres reproduites ici ont été écrites à la main et les chercheurs ont eu beaucoup de difficulté à déchiffrer certaines d’entre elles. Comme le papier sur lequel elles ont été écrites est devenu très fragile après presque un siècle, certaines lettres n’étaient disponibles que sur des photocopies ou des microfilms. Ces procédés rendent encore plus ardu le « décodage » de l’écriture. En conservant l’orthographe et la grammaire telles qu’elles apparaissaient dans les lettres – car certains auteurs étaient de toute évidence moins éduqués que d’autres – nous espérons vous donner une idée de ce que représente la recherche dans de tels documents.

De façon plus générale, la correspondance privée constitue l’un des types de source les plus utiles en histoire sociale. Contrairement aux documents officiels, les lettres privées ne sont pas systématiquement conservées dans les dépôts d’archives, à moins de faire partie du fonds privé d’un personnage relativement bien connu. Les lettres personnelles écrites par des gens « ordinaires » peuvent néanmoins être d’une grande utilité pour ceux et celles qui veulent comprendre la nature et le contenu des relations amicales, familiales, voire amoureuses à une époque révolue. Plusieurs lettres reproduites sur ce site font partie des collections de Bibliothèque et Archives Canada, classées dans des dossiers consacrés à Tom Thomson et Blodwen Davies.