Cartes

Les cartes, tout comme les documents écrits, les peintures et les photographies, sont des interprétations plutôt que des reproductions exactes du monde. Puisqu’elle représente le monde ou une partie du monde à petite échelle, toute carte doit nécessairement être amputée de certains éléments – comme des arbres ou même une ville. En revanche, les cartes contiennent des choses que nous ne pouvons voir, comme des frontières nationales ou provinciales qui ne sont pas nécessairement marquées par des « objets concrets » comme une clôture ou un mur. Puisque les cartographes doivent décider ce qui sera inclus et ce qui sera laissé de côté dans leur représentation du monde, nous pouvons déduire à partir des cartes le genre de choses qui étaient importantes pour les créateurs et les utilisateurs de la carte à l’époque de sa création. Savoir qui a créé une carte, pourquoi et pour qui elle l’a été peut nous fournir beaucoup d’information sur la façon dont les gens percevaient le monde, même s’il ne s’agissait que d’une petite partie de celui-ci.

Certaines cartes reproduites sur ce site ont été faites à la main par des arpenteurs qui avaient visité le parc Algonquin pour mesurer les dimensions des portions de terre que les gens désiraient louer à la province de l’Ontario. Une fois les dimensions de ces terrains à louer minutieusement notées, la province et le locataire – la personne qui désirait louer le terrain – signaient un contrat décrivant les dimensions du terrain en question et les conditions de la location, comme la durée, le montant du loyer et toutes les autres conditions encadrant ce que le locataire avait le droit de faire sur la propriété.