Interprétations

Après avoir examiné les documents et les images qui se trouvent sur ce site, vous serez sans doute curieux de connaître les conclusions auxquelles les chercheurs de notre époque sont arrivés. En plus de présenter les points de vue des membres de notre équipe, nous avons recueilli l’opinion de certains éminents chercheurs s’étant intéressés à l’affaire Thomson, incluant une réévaluation de la cause de la mort de Thomson par le médecin légiste en chef de l’Ontario.

Chacune de ces recherches traite de différents aspects du mystère entourant Thomson. Amusez-vous!

Gregory Klages, directeur de recherche pour ce site, est historien, critique artistique et artiste. Il défendra sa thèse de doctorat à l’Université York de Toronto en 2008.

Neil Lehto est un avocat américain et auteur du livre Algonquin Elegy: Tom Thomson’s Last Spring [Élégie au parc Algonquin : Le dernier printemps de Tom Thomson](2005), un mélange entre la fiction et la réalité qui traite entre autres de la mort de Tom Thomson.

Joan Murray est l’auteure de nombreux de livres ayant Tom Thomson pour sujet, dont Tom Thomson: The Last Spring [Tom Thomson : Le dernier printemps] (1994). Elle a longtemps travaillé dans d’importantes galeries d’art canadiennes, dont la Robert McLaughlin Gallery (Oshawa), le Musée des beaux-arts de l’Ontario (Toronto), et la McMichael Canadian Art Collection (Kleinburg). Mme Murray est membre de l’Ordre de l’Ontario.

Le Dr Michael Pollanen est le médecin légiste en chef de l’Ontario. Il a établi la marche à suivre par les médecins légistes de l’Ontario qui mènent une autopsie dans les cas d’homicide ou de mort suspecte. Le Dr Pollanen est consultant auprès des forces policières des Bermudes, a déjà été consultant en médecine légale pour des pays comme le Timor-Oriental, le Timor-Occidental, le Cambodge, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et l’Afghanistan en plus d’enseigner à l’Université de Toronto, où il est professeur agrégé au Département de biologie médicale et de biopathologie, ainsi qu’en criminalistique.

Caroline Verner et Karen Fernandes sont des étudiantes de cycle supérieur de l’Université York qui ont aidé à numériser et à corriger les documents qui constituent ce site.

Les enseignants peuvent demander l'accès à la section « Interprétation » de chacun des sites des Grands Mystères. Le contrôle de l'accès aux interprétations sert à encourager les élèves à développer leur propre interprétation des sources plutôt que de se fier à celle des autres. Pour obtenir l'accès aux interprétations, vous n'avez qu'à remplir le formulaire d'inscription en ligne. Un mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Accéder les interprétations Utilisez le nom d'utilisateur "tomthomson», pas «Thomson». Vieux documentation peut être incorrecte. Le mot de passe est inchangé.